Body Painting : quand Mr Shiz melange street art et peinture corporelle

Body Painting : quand Mr Shiz mélange street art et peinture corporelle


mr-shiz-street-art-graffiti-peinture-corporelle-1.jpg
Mr Shiz : body painting graffiti street art

Peu de temps avant de me lancer dans la création de tableau street art d'après photos, j'ai découvert Mr Shiz qui m'a motivé à me lancer dans le monde de l'art. Voici le parcours décalé et plein de créativité de Mr Shiz : un artiste hors-normes et particulièrement talentueux. Images, histoire du body-painting, vidéos, liens, tout est là. J'en ai profité pour faire un résumé de l'Histoire de la peinture corporelle avec quelques très belles images !


Mr Shiz : un parcours d'artiste or du commun


Français vivant à Londres, Olivier Roubieu (alias Mr Shiz) est diplômé d'une école des Beaux-Arts française peu après sa majorité. A sa sortie d'école il invente son pseudonyme "Shiz" en 2005. Un an plus tard il tient un stand à Portobello près d'Edimburg chaque samedi au marché. Il vend alors des T-shirts imprimés et des vêtement personnalisés, très tendance à l'époque. Souhaitant améliorer ses compétences, il prend conseil auprès de Simon Murray en Irlande. Nous sommes en 2008, l'artiste est alors en plein apprentissage et souhaite trouver un style unique et original.

Quelques mois après sa rencontre avec Simon Murray, il découvre les étonnantes créations de Craig Fraser et Mike Lavallee, pochoiristes et aérographistes de talent. Les deux compères réalisent alors des "live painting" à Las Vegas. Shiz, étonné et toujours en quête de renouvellement s'inspire des deux artistes et continue les créations en cherchant à améliorer sa technique. Il s'intéresse dans la foulée au mouvement graffiti et commence rapidement à pratiquer avec une détermination digne des plus grands. Doué en dessin et particulièrement balèze dans la gestion des ombres et lumières, il réalise de larges fresques représentants bien souvent des femmes sexy.

En 2011, il se renomme Mr Shiz. Il est alors plus que déterminé et se lance dans la création de grandes réalisations (fresques, constructions 3D, photographies, etc...). Il commence à être repéré par la presse. Aujourd'hui connu pour sa série "Graffiti Bikini" (LetterHead) et une exposition dans la galerie "Weapon of Choice" à Bristol, il parcourt le monde et nous offre des créations toujours plus originales et pleines de panache ! Voici un lien pour en voir plus sur ses graffitis, c'est cadeau !

On notera qu'il faut beaucoup de créativité pour mélanger body painting et sculptures 3D de lettres sur de superbes corps de femmes ! Sacré Mr Shiz !


Peinture Corporelle (Body Painting) : Histoire et origines


Reconnue aujourd'hui comme une des premières pratiques artistiques de l'Humanité (rien que ça !), le Body painting ou peinture corporelle, revient sous une forme plus punchy et contemporaine dans le monde occidentale. Les premières peintures sont réalisées avec du charbon, de la craie ou encore du sang d'animaux (oui je sais c'est crade..). Ce maquillage primitif est tout simplement un bon moyen de se cacher pour la chasse ou encore d'impressionner les adversaires en cas de conflits ou de guerres. Longtemps utilisé comme un rituel, la peinture corporelle est un moyen d'accéder à des rangs sociétaux plus élevés mais aussi de mettre en avant sa singularité, sa spécificité.

Encore largement répandue dans les tribus (les Himbas en Namibie, au Soudan, dans les îles pacifiques, chez les amérindiens, en Australie), la peinture corporelle est utilisée pour les cérémonies rituelles, mariages, chasses ou encore pour les funérailles. En inde ou encore dans toute la partie nord de l'Afrique (Tunisie, Maroc, Algérie), le henné est une pratique encore d'actualité. La beauté des traits et la technique reste encore uniques au monde. Lors des mariages et des fêtes musulmanes, les femmes sont décorées avec du henné. Bien que certains croient encore que les dessins sont justes des formes géométriques, ils sont en réalité très sensés et symboliques. Ci-dessous des photos de femmes avec des motifs au henné. Personnellement, je trouve ça splendide !

D'origine végétale ou encore minérale, les matières utilisées pour les peintures corporelles sont diverses. Charbons, sucs, graines, cendres, racines, terres, argiles, poudres, pigments, etc... nombreuses sont les recettes pour créer ses propres "peintures". Bien qu'aujourd'hui majoritairement industrialisées et chimiquement traitées, je vous invite à créer vos propres peintures corporelles. Attention, n'utilisez jamais les peintures pour les beaux-arts ou pour le bâtiment : risques d'intoxications et d'allergies ! Allez, je vous mets un petit lien : http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/30458/comment-fabriquer-soi-meme-sa-peinture-ecologique

 

Pour les couleurs, les plus utilisées sont le rouge, le noir, le blanc, l'ocre. Pourquoi ? Eh bien tout simplement car se sont celles qu'on retrouve le plus dans la nature ! En Afrique par exemple, les racines de Padouk sont majoritairement utilisées pour les peintures corporelles des cérémonies et rituelles tribales.

 

Du côté des significations, je résumerais par le fait que la peinture corporelle est une affirmation identitaire forte. Comme un désir de communication et d'échanges, le corps tatoué et peint est un moyen de se démarquer du groupe tout en affirmant y appartenir par les codes et les symboles utilisés. La démarche artistique est réelle mais l'origine du mouvement est tout de même culturelle. On est loin du simple embellissement du corps de la femme, mis en avant par le body-painting moderne !

Le Body Painting moderne a rarement d'autres but que la mise en valeur du corps. Le côté extraordinaire de l'activité fait du body painting un art prisé dans les festivals alternatifs ! Je vous invite à allez jeter un oeil aux festivals suivants :

  • SEEBODEN (Autriche)
  • World Bodypainting Festival
  • The International Body Painting Contest
  • RENCONTRE BODY PAINTING (France)

Les thématiques et ornements corporels de ces festivals sont nombreux mais on retrouve le plus souvent :

  • Des animaux (serpents, félins, araignées, etc...)
  • Des créatures fantastiques
  • Des camouflages atypiques ou naturels
  • Des vêtement trompe l'oeil (Voir Veruschka)

Pour terminer cet article, voici une vidéo de graffiti body painting que j'ai trouvé en fouinant sur Youtube ! Si vous avez aimé l'article, n'hésitez pas à le partager et à la commenter ! A bientôt !

Écrire commentaire

Commentaires : 0