Mobstr : quand le street art dénonce la publicité et la société de consommation


Mobstr : quand le street art dénonce la publicité et la société de consommation

Après ce superbe article sur le top 20 des oeuvres de street art qui dénoncent la pollution, le réchauffement climatique, la pauvreté, etc... voici l'art subversif de Mobstr. Cet artiste dont on sait aujourd'hui peu de chose, est né à Newcastle en Angleterre. Cet article raconte quelques unes des motivations de l'artiste et bien sûr du sens de son travail.

mobstr-street-art-hashtag-graffiti.jpg

Mobstr : de la passion à l'obsession pour l'art urbain


Inspiré du mot Mobster qui signifie littéralement truand, Mobstr fait un clin d'oeil au crime organisé car l'ensemble de son oeuvre est illégale mais d'après ses dires, très organisée. Il raconte également qu'il avait un homard domestique (???) nommé Mobster. Rapidement intrigué puis intéressé par l'art urbain, pour enfin devenir obsédé, il a réalisé un très grand nombre d'oeuvres sur les murs des grands villes. Son style est reconnaissable entre tous : il affiche fièrement de larges messages en lettres capitales noires dont le contenu est souvent subversif et plein de sens. Voici quelques exemples ci-dessous.


Mobstr et Shepard Fairey "OBEY" : Une inspiration commune


Grand maître du minimalisme, son art provoque, dérange, questionne. Les larges slogans sur les murs reprennent souvent les codes de la publicité. Mobstr nous propose avec beaucoup d'humour et de manière ironique des textes courts qui mettent en avant la bêtise de la société de consommation et tout particulièrement de la publicité. Il utilise souvent les immenses panneaux publicitaires comme support. Les détournements sont très divers et ses inspirations sont nombreuses. Une des plus célèbres est celle du film " They Live" (invasion Los Angeles) de John Carpenter. Le Street artiste Shepard Fairey à très largement pris sa marque "Obey" dans ce film comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessous. On y voit très clairement de larges slogans à l'impératif qui semblent dicter ce que les passants doivent faire. On peut y voir une forme de "sous-texte" qui apparaît alors comme le message caché des publicitaires.

Je vous mets en bonus, la scène ou l'acteur principal voit toutes les pubs remplacées par des slogans directifs. Un bonbon...

obey-the-giant-john-carpenter-origin-film-they-live-invasion-los-angeles-inspiration-mobstr
Image du film "They Live" de John Carpenter qui servira d'inspiration pour Mobstr et Shepard Fairey alias "Obey"

Mobstr : Le Street Art qui dénonce la publicité avec humour


Chaque oeuvre de Mobstr nous interroge sur notre rapport à la société de consommation. Remplacer les codes sémantiques de la pub par des "BLA BLA BLA" ou encore, des phrases telles que "Plus grand est le message, moins le contenu importe" voilà dans quoi excelle Mobstr. Longtemps considéré comme vandale, l'art urbain continue sa quête de reconnaissance en s'opposant direct aux messages lourds, légaux, et souvent absurdes de la publicité. Comme le dit Mobstr dans une interview : "Les gens ne remettent jamais en question le bombardement publicitaire qui nous accompagne chaque jour dans les villes. Quand quelqu'un peint une image sur un mur, soudainement, les gens sont offensés."

Entre propagande et humour, résistance et plaisir de la création, Mobstr nous emmène dans un univers décalé mais riche de sens et qui met une fois de plus en lumière notre rapport au Mots, au maux ? de la société. Cet artiste ne semble plus vouloir qu'on lui dicte ce qu'il doit penser ou consommer. Il préfère l'excentricité d'un vocabulaire qui fait réfléchir. De plus, il s'approprie l'espace public en travaillant sur les espaces publicitaires payants que seuls les grandes entreprises peuvent louer. Encore un moyen de rendre au public ce qui leur appartient.

 

Pour découvrir davantage d'oeuvres, voici un lien vers son site officiel : http://www.mobstr.org/

Cet article est à présent terminé. Je vous invite à le commenter ou bien le partager s'il vous a plu.

A bientôt et en attendant n'hésitez pas à aller faire un tour sur mon site pour commander votre tableau personnalisé d'après photos ! Les aperçus sont gratuits !

 

Comme le veut la tradition, je vous ai mis une petite vidéo où l'on peut voir Mobstr qui s'amuse avec les agents de la ville chargés de nettoyer les murs peints par les artistes "non conventionnels".

Écrire commentaire

Commentaires : 0